Vignobles De Jurancon Familles Ossau Pau Pyrenees Tourisme1Vignobles De Jurancon Familles Ossau Pau Pyrenees Tourisme1
©Vignobles De Jurancon Familles Ossau Pau Pyrenees Tourisme1|Pierre Carton

Jurançon Vin, vignes et coteaux !

Si je vous dis Jurançon, vous me répondrez certainement le vin, mais ce n’est pas seulement cela ! Au-delà du breuvage doré, le Jurançon, c’est le nom du piémont pyrénéen au sud de Pau, les coteaux de Jurançon. Enfin, c’est le nom de la ville qui donne son patronyme au célèbre vin. Un terroir aux douces rondeurs et un territoire de caractère à découvrir !

Coteaux vallonnés

Depuis Pau, admirez ce paysage verdoyant, là, au pied de la sublime chaîne des Pyrénées. La végétation dense qui couvre les collines moutonne littéralement dans ce pays de pastoralisme.

Les coteaux dégagent une ambiance particulière : un refuge, trait d’union entre la ville et la vallée, la plaine et les Pyrénées. Comme nos raisins gorgés de soleil, ils ne sont  que rondeur. Les routes, parfois étroites, y serpentent et virevoltent au rythme d’un relief vallonné, d’où émergent d’élégantes demeures, d’authentiques maisons béarnaises et des propriétés viticoles.

Les vignes sont quasi omniprésentes. Vous êtes dans l’AOC Jurançon avec ses plants hauts disposés en véritable cirque face au sud et aux montagnes qui dévalent des pentes abruptes, En cheminant sur la crête, vous rencontrerez à coup sûr de sublimes points de vue à la fois sur le pic du Midi d’Ossau, le vignoble et les Pyrénées, mais également sur Pau en contrebas.

 

Vin du Roi, Roi des vins

Selon la légende, c’est Henri II de Navarre qui, lors du baptême de son petit-fils Henri IV, frotta ses lèvres d’une gousse d’ail et lui fit boire quelques gouttes de Jurançon. Il n’en fallut pas plus pour associer ce vin au futur souverain et participer à la légende. Le Jurançon prend place sur les tables des grandes cérémonies de la maison de France et honore encore aujourd’hui les plus grands banquets nationaux et internationaux.
La ville de Jurançon quant à elle, arbore fièrement sa devise en grandes lettres au fronton de l’hôtel de ville : « Bî dou Rey, rey dous bîs » (Vin du Roi, Roi des vins), une preuve, s’il en fallait encore une, de l’ascendance royale de ce nectar aux reflets d’or.

« Je fis, adolescente, la rencontre d’un prince enflammé, impérieux, traître comme tous les grands séducteurs : le Jurançon. » Colette

Dégustation de Jurançon Cave de Gan ou producteurs indépendants

Lorsqu’on est dans un pays gourmand comme le nôtre, rien ne vaut la rencontre. Rencontre avec un paysage, avec le goût du bon vin certes, mais surtout rencontre des viticulteurs et vignerons passionnés qui vous raconteront leur terroir et son histoire unique !

Pour faire connaissance avec l’âme du Jurançon , vous avez deux options:

  • chez les vignerons indépendants
  • à la cave coopérative de Gan.

Rendez-leur visite en suivant la route des vins, vous serez accueillis par des amoureux de leur terroir qui ne tarissent jamais d’éloge et d’anecdotes sur le breuvage royal.

En voiture

Vous ne pourrez faire la route des vins que si vous avez une voiture. Dans tous les cas, soyez raisonnables et prudents : l’alcool est dangereux pour la santé et particulièrement sur la route ! Celui  qui conduit ne boit pas.

A vélo

Faire du vélo est l’une des meilleures façons de découvrir la nature autour de Jurançon. Nos pistes cyclables et itinéraires vous invitent à l’aventure !

 

Randonnées

De belles randonnées vous attendent dans les coteaux toute l’année. A chaque saison, ses couleurs, ses odeurs et son ambiance . N’hésitez pas à nous demander les topoguides à l’Office du Tourisme.

Nature

Notre nature est belle et unique. Respectez-la. Ne laissez pas de déchets ou de mégots derrière vous. Roulez cool et privilégiez la marche.

La route des vins

C’est la meilleure façon de découvrir à la fois le vignoble, ses beautés, mais également le Jurançon dans toutes ses déclinaisons, raconté par ceux qui le font vivre au quotidien.

Les vignes sont cultivées sur les coteaux orientés au sud et sud-est entre 300 et 400m d’altitude. Elles bénéficient de l’équilibre entre pluies et températures clémentes, grâce au Foehn (Balaguera) vent chaud. Cultivées à flanc de coteaux dans des pentes, elles sont récoltées à la main.

De Jurançon à Monein, en passant par Lacommande et, jusqu’aux portes d’Oloron-Sainte-Marie, l’AOC Jurançon, ses 1200 hectares et ses quelque 360 vignerons auront de quoi satisfaire les plus gourmets… avec modération bien sûr !

Prolonger le voyage Découvrir d'autres vins

Le Jurançon est un produit tou ce qui l’y a de plus local à Pau, mais le piémont pyrénéen donne aussi d’autres vins de qualité :

  • le Madiran, vin rouge dont le vignoble se répartit entre le Gers, les Pyrénées Atlantiques et les Hautes Pyrénées. Ce vin de caractère, puissant et charpenté acccompagne très bien la gestornomie locale entre canard et cochon !
  • Le Pacherenc, sur le même territoire que le Madiran, propose des vins blancs sec, des moelleux, voire des liquoreux en vendanges tardives.
  • L’Armagnac, bien que cette eau-de-vie de vin soit distillée par nos proches voisins, il arrive qu’on en serve chez nous aussi !
Fermer