Pau, vue du boulevard des PyrénéesPau, vue du boulevard des Pyrénées
©Pau, vue du boulevard des Pyrénées|Pau Pyrénées Tourisme / PL

Horizon d'exception Entrez dans la carte postale

Pau et son panorama d’exception. Impossible d’ignorer cette beauté qui vous saute aux yeux ! Dix-sept sites sont classés Horizons Palois : ils composent le panorama visible depuis Pau. Une démarche qui vise à préserver dans la durée la vue imprenable de la ville belvédère : la chaîne des Pyrénées, les coteaux de Jurançon et la plaine du gave de Pau, les maisons de villégiature, la palmeraie… Immuables et pourtant changeants à chaque saison, ces paysages vous surprendront à chaque regard, sans jamais vous décevoir !

Horizons palois

Protéger le panorama visible depuis Pau ! Tel est l’objet de l’arrêté de classement des Horizons palois (1944). Un paysage créé par Dame Nature, mais pas seulement. Si les forêts, les sommets pyrénéens, les saligues autour du gave sont dessinés par la géographie et la géologie, le paysage a été modifié par l’intervention humaine :  le vignoble, les champs, les parcs des villas de villégiature…

Cela compose une vision inimitable et inoubliable où dialoguent en harmonie la ville et la campagne, l’artificiel et le naturel. Les Horizons Palois intègrent la vue depuis Pau et les sites protégés sur les coteaux : le golf de Billère, des villas et châteaux à Bizanos, Gelos, Jurançon, Mazères-Lezons et Uzos.

The place to see

Le boulevard des Pyrénées a été ouvert entre le château et le palais Beaumont entre 1893 et 1899. Ce belvédère de près de 2 kilomètres, est emblématique de Pau avec sa vue à 180° sur les Pyrénées où le Pic d’Ossau se détache sur le bleu du ciel. Une promenade parfaite pour voir et pour être vu(e), une invitation à la flânerie et à la contemplation. Les beautiful people de la Belle Époque ne s’y trompent pas, pas plus que les visiteurs contemporains qui rivalisent de clichés époustouflants sur les réseaux sociaux.

« Pau est la plus belle vue de terre du monde comme Naples est la plus belle vue de mer » Alphonse de Lamartine.

Regard vers la montagne  Plus belle la vue

Pendant longtemps, les Palois se sont méfiés de cette ouverture sur le monde inquiétant de la montagne : la ville se réfugiait derrière les murs de ses remparts et seul le château surveillait et profitait de ce paysage. Mais au XVIIIe et au XIXe, le Pyrénéisme va abattre les murs et ouvrir nos horizons ! Mouvement sportif et culturel, il inspire les Romantiques et accompagne le développement du tourisme thermal et climatique dont Pau est emblématique. Douceur du climat et bleu du “beth ceù de Pau” (le beau ciel de Pau), qualité de l’environnement, Histoire marquante, proximité de la montagne et boulevard des Pyrénées sont les ingrédients qui structurent le paysage et assoient la notoriété de la capitale béarnaise.

« Quatre heures du matin. — Impériale. — Brumes. — Grandes plaines. — Le soleil dans les yeux. — Une traînée de vapeurs marque à droite le gave de Pau. — Vers midi on ne distinguait les Pyrénées qu’à quelques stries blanches à l’horizon, comme si la robe bleue du ciel éraillée par places laissait voir sa trame d’argent. »Victor Hugo 1843- En voyage II – De bayonne à Pau

Héritage

Le paysage de Pau est marqué par l’ héritage Art Déco. Repérez les villas et manoirs qui émaillent le paysage et se cachent dans leurs écrins de verdure.

Les coteaux

Les vignes de Jurançon ont dessiné le paysage. Sur les coteaux, vous verrez leurs rangs bien rangés qui apportent une touche très graphique et promettent de belles vendanges ! Rousses ou vertes, elles parlent du rythme des saisons.

Balades et randos

Faites le tour de tous les plus beaux points de vue … Chaussez vos meilleures chaussures, passez-nous voir à l’Office de Tourisme : on vous promet de belles photos à montrer à votre retour !

Parcs et jardins

Pau et son paysage, c’est une histoire de nature ! Palmeraie, séquoias, cèdres de nos parcs et jardins forment un cadre d’exception pour les horizons palois. N’oubliez pas de la respecter !

L’empreinte Belle Époque

La vogue pyrénéenne chez les sportifs, renforcée par le tourisme climatique, modifie le paysage. Au XIXe et au début du XXe siècle, Pau est une destination touristique courue : Anglais, Espagnols, mais aussi Américains, Russes… Le Gotha et le gratin du vaste monde, des lettres, de l’industrie et de l’aéronautique se pressent sur le boulevard des Pyrénées. C’est à qui aura la plus belle villa de villégiature, à Pau ou sur les coteaux.

Le paysage s’émaille d’un golf, d’un funiculaire, de villas Art Déco ou Néo-Rococo, de palmiers et d’arbres rares. Entre époque médiévale et Belle Époque, Pau redessine son horizon.

Fermer